Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 00:27
J'étais dans mon bain, relaxant mon corps d'une heure intense de muscu (ne vous méprenez pas, c'était là le deuxième cours de ma vie), ne pensant qu'au verre de jus d'orange qui m'attendait à la sortie en me délectant du dernier album excellent de Pink Martini, lorsque le souvenir poignant de ce nouvel espace qu'il fallait bien inaugurer un jour, s'est imposé à moi.
Je devais entamer ce blog par de belles phrases, de beaux mots, de belles pensées.
Faire en sorte d'attirer le lecteur, de le laisser rôder par ici.
Lui donner envie d'entrer cette adresse parmi ses favoris, faire en sorte que la Boîte de Guillermo devienne une addiction terrible, dont on ne puisse se passer. Rendre mes articles indispensables au bienfait de l'humanité.
Bref, je devais mettre le paquet.

Le problème étant, que je ne savais pas par où commencer.
Alors je me suis dit, une fois n'est pas coutume, que j'allais parler de moi.
Je me suis dit que j'allais expliquer pourquoi, d'un coup d'un seul, j'avais songé à réouvrir les vannes de mon clavier.
Comment, de la fin d'une histoire, pouvait naître un nouveau concept.

Car c'est bien ça l'idée. Ceux qui me connaissent comprendront de quoi je veux parler, les autres le devineront sans grand mal.

Le jeune homme qui est en train d'écrire ces quelques mots vient de vivre une période importante de sa vie. Il vient de partager des instants de bonheur avec une autre personne exceptionnelle. Mais la vie... le temps... l'espace... bref, les évènements incontrôlables de notre existence ont décidé que cette histoire avait assez duré. Circulez y a rien à voir.

Bruel en aurait fait une chanson, Beigbeder un livre, moi j'en fais un blog. Enfin, je ne vais pas faire un blog sur ma rupture, soyons clair. Je saisis l'occasion au vol pour me lancer dans une nouvelle aventure...

Mais j'ai tellement envie de parler de moi ce soir... 
Aller, une fois, et puis c'est tout, juste pour commencer, me présenter, montrer qui je suis...

Par ici, je me nommerai Guillermo, c'est sympa, exotique, très ressemblant avec mon vrai prénom, parfait pour un pseudo qui n'en est pas vraiment un (disons que ça me permet de croire que je suis anonyme et balancer un peu sur les gens).

Je suis né au début des années 80 (entre 82 et 84), le même jour qu'Alain Delon (je ne suis pas certain qu'il y ait un lien subtil à faire sur ce fait).

J'aime le coca dans les bouteilles en verre (bien meilleur qu'en bouteille plastique, et encore plus qu'en canette, et surtout sans rondelle de citron, sinon je demanderai un coca lemon) les lasagnes de mon père et les chansons de Francis Cabrel.

Je lis Le Point, d'une part parce qu'une personne adorable m'y a abonné, et d'autre part, parce que ça me plait. 

Je ne lis pas les magazines people, parce que je regarde le blog de Morandini, et que c'est quand même plus actualisé.

Une fois, j'ai volé un bonbon dans un magasin, devant la caissière (de façon habile, sans même qu'elle ne me voit) et je me suis aperçu une fois mis dans la bouche, que ce n'était pas un bonbon, mais un savon en forme d'ourson (j'ai couru craché le petit ours derrière la voiture de mon père, sans que la caissière ne se rende compte de rien...).

Je suis scorpion ascendant sagittaire, pour moi ça ne signifie pas grand chose, mais je sais que certains vont y trouver plein de sens.

J'ai vu Dorothée en concert plusieurs fois dans mon enfance, et sauf erreur de ma part, je n'ai aucune séquelle à déplorer, ni physique ni mentale.

Je reviendrai très vite par ici, pour vous raconter des choses bien plus intéressantes...
      
Repost 0
Published by Guillermo G - dans Présentation
commenter cet article

Quesako

  • : La boite de Guillermo
  • La boite de Guillermo
  • : Des coups de gueule et des coups de coeur, des lettres ouvertes à tout un chacun, des mots, des phrases, des idées, de l'ironie et une bonne dose de dixième degré...
  • Contact

Recherche