Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 23:10

Mais quelle mouche a piqué France Gall? Quel fanatisme amoureux a bien pu la rendre si hargneuse face à la jeune Jenifer qui, pourtant, cherchait simplement à lui rendre hommage (tout en vendant si possible quelques disques au passage)? (et encore je me contenterai de parler musique ici, même si les propos politiques de France Gall sont encore plus néfastes à ma santé que ses attaques incessantes contre la jeune génération qui tente de faire connaître sa musique).

C'est le clash du mois, l'affrontement du moment, la dispute du show-biz.

Bien plus âpre que la bataille Hanouna / Morandini, qui se révèle chaque jour un peu plus à l'avantage du nouveau prodige de la télé (et pour cause, lorsque Morandini osera s'affirmer sur sa chaîne et fera la télé qu'il aime vraiment, et traitera des sujets qui lui tiennent vraiment à coeur, plutôt que de flirter éhontément et sans retenu avec la cible d'NRJ 12, à savoir les midinettes criant et hurlant sur le passage de Justin Bieber et autres One Direction,  peut-être cette sincérité là paiera et ses audiences reprendront du poil de la bête) et bien plus terrible que le combat Booba / La fouine, France Gall et Jenifer se sont tirées la bourre par médias interposés.

Pour ceux qui vivraient dans une yourte à des milliers de kilomètres de l'hexagone, rappelons que la première gagnante de la première Star Académy a décidé, pour rendre hommage dit-elle, à une des plus grandes chanteuses (interprètes) françaises de reprendre ses plus grands tubes.

Bien mal lui en a pris.

Cette grande chanteuse française, s'est révélée être beaucoup moins touchée par l'hommage rendu, que ce à quoi on aurait pu s'attendre. 

La grande famille de la chanson française n'existerait donc pas vraiment.

France Gall reproche différentes choses à Jenifer, notamment le fait qu'elle ne l'ai pas contactée pour le projet (ce qui n'est pas du tout une obligation légale), fait nié et démenti par cette dernière.

Mais derrière ces bisbilles musicales se cache un mal bien plus profond, une sorte d'aigreur qui ronge France Gall depuis quelques temps.

Dans le milieu, France Gall est loin d'être considérée comme cette chanteuse adulée de tous. Celle dont on attend le come-back depuis tellement longtemps qu'on a peine à croire qu'il viendra un jour.

Celle qui nous fait le coup du Polnareff.

"Mes fans, je vous aime, et un jour je reviendrai chanter mes chansons pour vous".

Et ce jour là, patatras, on se rend compte avec effroi que la légende a vieilli, que la voix s'éteint peu à peu que le mythique laisse subitement la place au pathétique. Polnareff est revenu avec ses vieilles chansons et sa vieille voix (et non pas ancienne voix, comme on aurait préféré), et a juste prouvé une chose, il n'a plus le talent qu'on lui connaissait. L'inspiration est une maîtresse bien plus exigeante qu'une Zahia qui se contente de rêver de pâtisseries coquines pour assouvir ses rêves de petites filles.

Pour des raisons de salubrité publique, je n'évoquerai pas le retour pseudo-réussi de Renaud.

Et par fidélité et dévotion éternelle je n'évoquerai pas le dernier concert de Dorothèe à Bercy.

Bref, France Gall fait partie de ces légendes qui, je pense, feraient mieux de se contenter de l'image qu'il nous en reste, plutôt que de tenter d'en créer une nouvelle. Ce qu'elle faisait plutôt très bien d'ailleurs.

Jusqu'à cette dernière sortie.

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.chartsinfrance.net/style/breves/0/photo_1367318485.png&sa=X&ei=RqS_UcXWMIS7hAezj4GwCg&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNHQwE0OA70lgBzVcebB6YrcfzhAIQ

France Gall a sans doute écouté le cd de Jenifer, et elle a dû entendre la même chose que moi. Elle a dû être prise de panique, d'angoisse, de frissons, de torpeur, en se rendant compte que l'opus avait été bâclé, enregistré à la va-vite avec des petits remix dignes des meilleurs adresses de karaoké. Elle a dû se sentir blessée, trahie, et a du repensé à son Michel. Elle a dû prier pour qu'il n'entende pas ce qu'on avait fait de ses chansons, et qu'il ne sache jamais à quel point la folie des hommes peut être cruelle.

Avouez que jusque là, vous ne vous attendiez pas à ce que je prenne le parti de France Gall? Je vous rassure moi non plus.

Mais revenons à nos moutons, le cd de Jenifer. 

Je l'ai écouté avec attention, étant plutôt friand du duo Berger / Gall, et trouvant, il est vrai, qu'un peu de remasterisation et de modernité seraient les bienvenues dans les enregistrements datant, tout de même, des années 80 pour les moins vieux.

N'importe qui aurait pu chanter les standards de France Gall, que ce soit Alizée, Lorie, Tal ou même Shy'm, nous n'y aurions vu que du feu, tant l'empreinte Jenifer, l'étoffe qui la caractérise tant a été jetée aux oubliettes d'Universal.

Il n'y a rien de Jenifer dans cet album sauf la voix. L'album s'intitule "Ma déclaration". Chacun y est allé de son interprétation. Jenifer pensait à une déclaration d'amour, France Gall y a vu une déclaration de guerre.

Petit bémol néanmoins pour la reprise de "Besoin d'amour", bien plus punchy et agréable à l'écoute. Pour le reste, rien de transcendant, et pire que tout, le chef d'oeuvre "Evidemment" rendu complètement inaudible.

Mais j'aime être l'avocat du diable, et tout ça ne justifiait pas l'acidité des propos de l'ancienne star.

Car malgré tout ça, et quoiqu'elle en dise, l'égérie de Gainsbourg et Berger (et l'ancienne amante de Claude François, celle sans qui la chanson "Comme d'habitude" n'aurait jamais vu le jour, rappelons le) devrait se frotter les mains.

D'une part parce qu'elle va toucher un petit pécule des ventes de l'album, et qu'elle ferait mieux d'en faire une promotion positive plutôt que l'inverse, mais surtout, parce que celle qui se dit héritière de Michel Berger ne se bat pas tellement pour éclabousser le monde de sa musique.

Oui France Gall estime être la seule personne capable de chanter du Michel Berger à la perfection (juste devant Véronique Sanson), mais elle estime également ne plus avoir à le faire. France Gall devrait être la seule interprète légitime d'un des plus grands auteurs-compositeurs français, mais elle a pris sa retraite, et a crié partout qu'elle avait perdu l'envie de chanter.

Alors elle nous inflige irrémédiablement une punition, celle de ne plus jamais entendre du Michel Berger, si ce n'est à travers les vieux enregistrements de l'époque.

Heureusement que notre Johnny national a encore le droit de chanter Diego et Tennesse dans ses concerts...

Alors il faudrait savoir, soit on fait la promotion du talent, du travail, du génie de Michel Berger et dans ce cas là, on met la main à la pâte, on essaye d'être professionnel, et on tente de moderniser de façon honnête et fidèle sa musique, soit on se contente de râler dés qu'un artiste décide de rendre hommage et de faire découvrir à la jeune génération un homme dont l'écriture, qu'elle soit musicale ou poétique manque cruellement.

Ce que penserait Michel Berger de tout ça, je n'en ai pas la moindre idée. Mais je sais que quand on écrit une chanson, on a l'espoir secret qu'elle touche un maximum de personne, et pour celà, il faut qu'un maximum de personnes l'entendent.

L'idée de Jenifer de reprendre les plus grands succés de France Gall était une excellente idée (que cette dernière soit d'accord avec le projet ou pas), mais le résultat final est bien médiocre, et donne malheureusement raison à une vieille idole aigrie qui a décidé, à défaut de beaucoup, de ne pas se réfugier dans la musique pour adoucir ses moeurs.

 



Repost 0
Published by Guillermo - dans Musique
commenter cet article

Quesako

  • : La boite de Guillermo
  • La boite de Guillermo
  • : Des coups de gueule et des coups de coeur, des lettres ouvertes à tout un chacun, des mots, des phrases, des idées, de l'ironie et une bonne dose de dixième degré...
  • Contact

Recherche