Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 15:28

J'ai gagné deux places pour aller voir Miss France.

Ce pourrait être un titre de film français, genre nanar des années 70-80 avec dans les rôles titres et par ordre d'apparition : Jean Lefebvre, Aldo Maccione, Michel Serrault, Pierre Richard, Marthe Villalonga  et Michel Galabru.

Ce serait l'histoire d'un breton à moitié alsacien, ivrogne à ses heures perdues, à la recherche de gloire et d'amour. Il aurait comme projet de monter un parti politique avec ses comparses de bar afin de devenir Président de la République. Le projet finirait par capoter, et le film se terminerait avec un plan serré sur Michel Galabru qui dirait avec sa mélodie que nous aimons tant : " J'ai gagné deux places pour aller voir Miss France".

Ce pourrait tout aussi bien être le titre d'une chanson de Vincent Delerm. Assis à son piano, il nous livrerait un refrain atypique :

"J'ai gagné deux places pour aller voir Miss France. 

Je vais y aller avec Barbara dans mon Opel Vectra,

Car j'ai gagné deux places pour aller voir Miss France".

Mais la réalité finit toujours par nous rattraper, et c'est un mail bien réel qui vient de m'annoncer la nouvelle.

On clique toujours sur toute sorte de lien sur internet, en se disant, tiens pourquoi pas. Et puis après, il faut assumer. Je me souviens avoir joué à un jeu parrainé par une grande marque de parfum. On pouvait gagner deux nuits dans un hôtel de charme, des soins dans un SPA, des dîners en amoureux dans les meilleurs restaurants, ou deux places pour aller voir Miss France.

J'ai gagné deux places pour aller voir Miss France...

Mais le mail est bien tourné, il fait plaisir.

"Monsieur, nous vous invitons à la cérémonie de remise de la couronne de la plus belle femme de France".

Au début j'ai cru que j'étais invité à Versailles avec la cour du Roi. Et puis j'ai réfléchi, le Roi, ça fait bien longtemps qu'on lui a coupé la tête. Et la dernière fois que je suis allé à Versailles, j'ai croisé Stéphane Bern dans les jardins en train de faire une émission télé. 

Alors j'ai réfléchi, et j'ai compris.

J'étais invité à assister à la cérémonie de Miss France puisque cette année, elle avait lieu à Montpellier.

La plus belle femme de France... En tout cas, la plus belle fille de France, parce qu'en dessous des 20 ans, on est encore une fille.

Et puis une fille de plus d'1m70 sinon on peut pas concourir. Et puis aussi une fille qui n'a pas fait de photo avec David Hamilton ou autre photographe aimant autant jouer à la photo qu'à la poupée. Et enfin une fille qui veut bien participer à Miss France.

Donc en fait je suis invité au couronnement de la plus belle fille de France de plus d'1m70 n'ayant jamais fait de photos dénudées, artistique ou pas, et voulant bien répondre aux questions de Jean Pierre Foucault en Prime Time à la télévision.

Là déjà, c'est plus honnête...

Moi je suis curieux de nature, alors j'ai envie d'y aller.

Comme dirait ma grand-mère, ça fait une sortie.

Je suis pas tellement fan de ce genre de concours de beauté, moi le défenseur farouche des droits de la femme, je ne comprends pas bien cette habitude coriace de faire défiler des filles pour élire la plus belle. Je trouve ça un peu ringard et démodé.

Mais pour être honnête, je n'ai jamais vraiment regardé cette émission. Alors je me dis que peut-être, je pourrai être surpris.

Et puis, comme dirait aussi mon grand père, ça fait une sortie.

Et surtout, surtout, l'argument imparable à tout cela, Arielle Dombasle. Elle ne concourt pas, avant que vous ne soyez mauvaises langues, mais elle préside le jury. Et cette femme là, moi, je l'adore.

Elle a fait une entrée fracassante aux Grosses Têtes de Laurent Ruquier, et elle se dévoile à chaque apparition, aussi drôle que de mauvaise foi, une Arielle qui nous redonne, pour sûr, des couleurs. 

Alors oui, je crois que je vais me laisser tenter par l'aventure.

Sauf si ma copine veut entraîner avec elle sa meilleure amie pour éviter que je reluque une trentaine de filles toute la soirée... C'est aussi ça le risque...

Mais si elle veut que je l'accompagne, alors je mettrai mes a priori de côté et j'irai assister à la cérémonie.

Et si ça en vaut la chandelle, je vous raconterai comment je l'ai vécu (ou comment j'ai survécu).

Vous avez compris, j'ai gagné deux places pour aller voir Miss France...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quesako

  • : La boite de Guillermo
  • La boite de Guillermo
  • : Des coups de gueule et des coups de coeur, des lettres ouvertes à tout un chacun, des mots, des phrases, des idées, de l'ironie et une bonne dose de dixième degré...
  • Contact

Recherche