Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 17:33

J'étais en train de jeter un coup d'oeil rapide à l'état du pays et du monde dans lequel je vis.

J'errais, entre les brèves nationales, annonçant le retour fracassant d'un homme aux sourcils quelque peu proéminants, et les dépêches internationales affolées, révélant la mort d'un des dictateurs les plus célèbres d'Amérique du sud, lorsque tout à coup, ma vie a basculé.

Je n'osais ouvrir l'article synonyme, pour moi, d'apocalypse. 

Il fallait pourtant se rendre à l'évidence, Zone Téléchargement venait de disparaître.

Un coup de la gendarmerie nationale. On avait fermé le site, sans prendre plus de pincette que ça, me laissant orphelin et maître absolu de la tristesse de mes prochaines soirées.

Car oui, il fallait se l'avouer, mes soirées allaient prendre une tournure bien différente à partir de maintenant.

Fini les séries attrapées au vol dés leur diffusion outre atlantique, fini le film léger chopé entre le fromage et le dessert pour sauver une soirée catastrophique au vue du programme télé, fini les chansons dont on ne s'avoue pas fan mais qu'on écoute à fonds dans la voiture en allant travailler...

Il allait falloir, au choix, changer de métier pour gagner beaucoup plus d'argent et permettre à cette folie consommatrice d'être assouvie sans interruption des programmes, ou se mettre à des passions moins illégales (le tricot, le point de croix, le patchwork, la philatélie, j'en passe et des plus ringardes...).

L'impasse était de taille. Je devrai revoir ma culture à la baisse. Choisir LE film que je voudrai bien m'offrir, LA chanson à écouter en boucle. Terminé les errances musicales, les reprises farfelues qui me faisaient tant rire et la nostalgie assumée de mon enfance.

Car une chose est sûre, je ne pourrai jamais endosser le courage suffisant qui légitimerait une confrontation avec une caissière accusatrice face à mes achats saugrenus. Je ne m'imagine pas une seule seconde avec, à la main, l'intégrale complète des chansons de Dorothée en plein milieu de la Fnac. Ni même tenter l'achat à Sauramps des reprises de Yves Montand par Lambert Wilson, et pourtant il y aurait de quoi s'amuser.

Résultat de recherche d'images pour "téléchargement"

Au regard inquisiteur des caissières, de tous les espaces culturels du monde entier, je vais devoir faire face, et adapter mes goûts à la société bien pensante. C'est ma seconde certitude, je ne vais pas acheter plus, je vais seulement consommer mieux.

Consommer mieux et avec passion, un peu comme quand j'étais petit garçon et que, fébrile, j'attendais que la file d'attente se rétrécisse. Je languissais que la caissière liquide ses clients qui m'empêchaient de profiter immédiatement du tout dernier album de mon idole. Dans un tremblement incontrôlable, je tendais fièrement le futur cd qui allait m'accompagner nuit et jour en boucle, je sortais mon billet et mes pièces de monnaie que j'étalais devant moi. J'étais à quelques secondes de l'extase. Et puis la caissière me rendait la monnaie et me laissait récupérer mon sac. Moi j'essayais de ne pas trop montrer mon émoi, d'une part parce que je ne voulais pas qu'on me vole mon bien, et d'autre part parce que j'essayais de la jouer discret. Mais comme je ne tenais pas longtemps, au moindre coin de rue, je déchiquetais l'emballage et je parcourais avec émotion mon dernier achat.

C'est certainement ça le point positif à tout ça. Peut-être qu'on a fermé la porte à ma culture, à ma gloutonnerie, à ma soif de consommation culturelle. Peut-être qu'il y a des sites plus graves et plus dangereux dans notre société qui mériteraient autant sinon plus d'être contrôlés, combattus, bâillonnés, anéantis.

Peut-être...

Mais sans doute, aurai-je l'occasion de sortir un peu de cette société avide de consommation en tout genre et de me replonger dans la vie, la vraie, celle qui mérite d'être parfois contemplée avec lenteur, plaisir et délectation. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Quesako

  • : La boite de Guillermo
  • La boite de Guillermo
  • : Des coups de gueule et des coups de coeur, des lettres ouvertes à tout un chacun, des mots, des phrases, des idées, de l'ironie et une bonne dose de dixième degré...
  • Contact

Recherche